Affirmation de soi : et si vous osiez ?
Développement personnel

Affirmation de soi : et si vous osiez ?

Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 2
  • 101
  •  
  •  
  •  

Hello chères Audacieuses ! Bon maintenant que nous avons bien cogité grâce aux articles précédents et que vous êtes devenues expertes en estime de soi, il est temps de passer à l’action, non ? Autrement dit, de passer à la 3ème étape pour retrouver confiance en vous : l’affirmation de soi.

 

Pour aller plus loin, recevez votre cadeau : 7 Clés Pour Libérer Votre Vie. Vous y trouverez 28 pages et applications concrètes pour plus de bonheur, plus de simplicité et plus de vous ! >>> Cliquez ici pour recevoir votre cadeau

 

Jusqu’à maintenant, nous appris à reconnaître les réflexes qui nous empêchent de mener notre vie comme bon nous semble (1ère étape). Ensuite, nous avons compris pourquoi nous avons créé ces réflexes et d’où ils viennent (2ème étape). C’est un travail sur soi qui n’est pas évident et je vous félicite de l’avoir entamé. Et encore une fois, je vous invite à initier ces changements avec patience et bienveillance.

Vous avez sûrement l’impression d’avoir fait des pas de géant dans la compréhension de vous -même (et des autres). Et c’est vrai. Mais pour l’instant, cette évolution n’a eu lieu que dans votre tête. Il est temps maintenant de la rendre réelle, en passant à notre 3ème et dernière étape : oser passer à l’action grâce à l’affirmation de soi.

 

Quelles sont les bases de l'affirmation de soi ? Comment reprendre votre vie en main et oser être vous-même ? Rdv sur Libère ta Vie pour en savoir plus !
Épinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

 

Affirmation de soi : et si vous osiez ?

Comme Jean-Paul Sartre avait raison de dire que nous sommes nos choix !

Prenez un instant pour observer votre vie actuelle : le lieu où vous vivez, votre travail, vos amis, ce qu’il y a dans vos placards, votre réservation pour vos prochaines vacances.  De l’homme (ou la femme) de votre vie jusqu’à la couleur de votre petite culotte, tout cela est le résultat de vos choix.

À présent rappelez-vous, dans la première partie nous avons vu que laisser notre manque d’estime de soi diriger notre vie revient à faire nos choix par défaut. Je précise que cette notion de choix par défaut comprend le fait de ne pas choisir. Qui est aussi un choix : celui de la passivité en laissant les autres décider pour vous.

Une accumulation de choix par défaut revient donc à construire une vie par défaut. Une vie qui, de décisions en décisions, s’éloigne de plus en plus de vos besoins et de vos envies.

Par ailleurs, l’affirmation de soi c’est accepter que vous avez de la valeur et que vous êtes en droit d’exprimer vos opinions, vos sentiments et vos besoins. Ce qui inclut de choisir le meilleur pour vous.

Oui, vous méritez le meilleur dans votre vie. Tout comme vous vous devez de donner le meilleur de vous-même.

Qu’est-ce que ça veut dire ?

 

Oser choisir le meilleur

Ici, je ne parle pas de performance mais de bonheur. Choisir le meilleur, veut dire choisir ce qui vous apporte de la joie et donc vous correspond parfaitement.

Par exemple si c’est l’amour que vous cherchez, il ne s’agit pas de choisir la personne la plus belle, la plus forte, la plus intelligente ou la plus riche (parce que vous le valez bien ^^). Mais bien de choisir la personne avec qui vous avez le plus d’affinités, qui vous tire vers le haut et qui a compris la chance qu’elle a de vivre à vos côtés (et réciproquement). Et par conséquent, le meilleur choix c’est aussi accepter d’être seule tant que vous n’avez pas trouvé la perle rare.

Si c’est une nouvelle activité professionnelle que vous recherchez, il ne s’agit pas de sélectionner le métier qui va impressionner vos parents, avec le meilleur salaire, la plus grosse voiture de fonction et des cartes de visite qui en jettent ! N’oubliez pas que vous allez travailler pendant encore de nombreuses années. Le meilleur choix est donc celui qui vous fait vous réveiller avec le sourire chaque matin. C’est une activité qui est alignée avec vos valeurs, votre personnalité et ce que vous aimez.

 

Citation Jean-Paul Sartre "Nous sommes nos choix."

 

Oser donner le meilleur

Ensuite, l’affirmation de soi c’est oser donner le meilleur de vous-mêmes. Et là aussi c’est parfois bien difficile !

Par peur de nous faire remarquer, de sortir du lot, certains s’empêchent inconsciemment de briller, cachent leurs qualités, retiennent leurs talents ou encore sabotent eux-même leurs projets. Ça ne se fait pas d’être « trop » bon et encore moins de le dire.

Vous affirmer passe donc aussi par la reconnaissance et l’expression saine de vos talents et vos qualités.

 

C’est vachement orgueilleux tout ça…

Certaines cultures, et en particulier en France, mettent en avant l’humilité et la modestie. Toutefois, il semble qu’il y ait une certaine confusion sur le sens de ces mots.

Être humble ne veut pas dire vous rabaisser pour éviter de déranger l’autre. L’humilité, c’est admettre que vous êtes leur égale. C’est-à-dire que vous accordez autant de valeur à votre personne que vous en accordez à n’importe qui d’autre. Cela relève de votre estime de vous-même et de celle que vous avez des autres.

Ainsi, il est tout à fait normal d’être meilleure en quelque chose que votre voisin. Cela ne veut pas dire que vous avez plus de valeur que lui. Et inversement, votre voisin est sûrement meilleur que vous en autre chose, ça ne signifie pas que vous avez moins de valeur que lui. Ici, il s’agit plutôt de confiance en soi.

Et la modestie, c’est tout simplement ne pas passer votre temps à rappeler à tout le monde à quel point vous êtes douée en quelque chose. Ça ne veut pas dire que si on vous parle de ce sujet vous devez minimiser vos capacités et vos réussites. Ni que vous devez vous sentir gênée d’avoir de l’ambition.

Enfin, nous avons vu que la confiance en soi c’est faire une évaluation objective de vos capacités à faire quelque chose. Et donc l’orgueil c’est surestimer vos capacités à faire cette chose.

 

Vous avez des qualités et des talents. Et ça n’est pas orgueilleux de les développer et les exploiter. Au contraire, c’est la voie de l’affirmation de soi et d’une vie riche et épanouissante.

 

Les bases de l’affirmation de soi

Bien se connaître

Qu’est-ce qui vous est essentiel ? Qu’est-ce qui vous rend heureuse ? Quelles sont vos qualités ? Que voulez-vous vraiment ? Entre l’exemple de nos parents, notre éducation, les images véhiculées par les médiats, nos habitudes, etc., il est facile de nous tromper sur nous-même. Pourtant, bien vous connaître est indispensable pour faire les meilleurs choix, c’est à dire ceux qui sont alignés avec votre essentiel.

Et pour en savoir plus sur le sujet, je vous invite à télécharger gratuitement l’ebook que j’ai écrit : 7 Clés Pour Libérer Votre Vie.

Avoir une estime de soi positive

Comme nous l’avons vu précédemment, une estime de soi saine c’est avoir une image de vous positive, reconnaître que vous avez de la valeur et que vous comptez (ni plus ni moins que les autres). C’est savoir que vous méritez de vous aimer et d’être aimée telle que vous êtes. C’est donc une des bases de l’affirmation de soi.

Savoir pardonner

En parallèle, il est important que vous ne vous en vouliez pas pour les erreurs et les difficultés passées et futures. Savoir reconnaître vos réflexes négatifs veut dire les observer sans jugement de votre part. Puis comprendre leur origine pour mieux vous en délester.

Et tant que nous abordons le pardon, n’en voulez pas non plus à vos parents. Leur rôle est effectivement décisif dans la construction de l’estime de soi. Mais rappelez-vous que nul n’est parfait. Et, que tout comme vous, ils font de leur mieux avec l’estime d’eux-mêmes plus ou moins positive qu’ils ont.

Avoir confiance en soi

Avec une bonne connaissance de vous-même et une estime de vous positive, vous reprendrez confiance en vous. C’est-à-dire en vos capacité à faire telle ou telle chose, mais aussi à apprendre ce que vous ne savez pas encore faire (si vous en avez envie).

Passer à l’action

Et enfin, le but de tout ce travail sur vous-même c’est bien sûr l’affirmation de vous par le passage à l’action. Ici l’action ne veut pas dire bouleverser toute votre vie du jour au lendemain. Commencez par ne plus faire des choix par défaut sur les petites choses du quotidien.

Par exemple, osez donner votre avis dans une conversation (même s’il est différent de celui des autres). Ou la prochaine fois que vous avez besoin d’un nouveau vêtement, osez vous en offrir un d’excellente qualité et qui met en valeur la plus belle partie de votre corps. Ou encore si vous avez besoin de repos, osez décliner une invitation pour pouvoir vous coucher tôt avec un bon livre.

Voyez ça comme un entraînement. C’est par ces petits détails que vous allez renforcer votre estime et votre confiance en vous. Ainsi, lorsque les choix plus importants se présenteront vous serez en mesure de reconnaître ce qu’il y a de mieux pour vous.

 

Que diriez-vous d’être guidée gratuitement pendant 30 jours pour retrouver estime et confiance en vous ?

>>> Rejoignez le défi 30 jours pour apprendre à s’aimer <<<

Déjà suivi par plus de 10 000 Audacieuses sur Pinterest !

 

Merci de votre lecture.

Venez partager votre expérience en commentaires !


Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 2
  • 101
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés par une*