Le changement, quand il est subit, peut vous laisser totalement au dépourvu. Dans cet article, découvrez 4 clés pour y faire face et voir à nouveau la vie du bon côté.
Développement personnel

Comment faire face au changement

Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 5
  • 311
  •  
  •  
  •  

Hello chères Audacieuses ! Cette semaine, j’ai été contactée par une lectrice qui se sentait perdue face à plusieurs changements dans sa vie. Et je me suis dit qu’elle ne devait pas être la seule dans cette situation. Perte de votre emploi, de votre maison, séparation amoureuse, etc. C’est vrai que quand un changement nous tombe dessus, nous pouvons avoir le sentiment que la vie est injuste avec nous et que nous ne méritons pas ça. Certes nous ne le méritons probablement pas. Mais puisque nous n’avons de toute façon pas le choix, voici 4 clés pour faire face au changement et voir à nouveau la vie du bon côté.

 

Pour aller plus loin, recevez votre cadeau : 7 Clés Pour Libérer Votre Vie. Vous y trouverez 28 pages et applications concrètes pour plus de bonheur, plus de simplicité et plus de vous ! >>> Cliquez ici pour recevoir votre cadeau

 

Le changement, quand il est subit, peut vous laisser totalement au dépourvu. Dans cet article, découvrez 4 clés pour y faire face et voir à nouveau la vie du bon côté.
Épinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

 

Mon expérience du changement

S’il y a bien une chose que j’expérimente depuis mon plus jeune âge c’est le changement ! Dans un premier temps, c’est la vie professionnelle de mes parents qui nous a amenés à déménager régulièrement. Jusqu’à ce que j’emménage seule à 24 ans, j’avais déjà vécu dans 10 logements différents. Et bien entendu, ces déménagements à répétition impliquaient des changements de régions, d’écoles et d’amis.

Toutefois, étant donné que j’ai toujours vécu comme ça, je ne me posais pas de question. Et à vrai dire, je trouvais même étrange ces camarades de classe qui avaient habité toute leur vie au même endroit !

Puis à 17 ans, ma famille a dû faire face au divorce de mes parents. Ça n’a franchement pas été une partie de plaisir. Et 15 ans après, j’ai parfois l’impression que nous sommes encore en phase d’adaptation ^^.

Enfin une fois entrée dans la vie active, je me suis posée pour quelques années dans mon appartement. Mais les changements non sollicités ont continué. Fusion, restructuration, plan social, plan de départ volontaire. En presque 8 ans de salariat, j’ai signé un nombre incalculable de contrats. Et je n’ai jamais eu l’occasion de travailler dans une entreprise où personne ne s’inquiète pour son emploi. Ainsi j’ai pu voir à quel point les changements subis (ou simplement la peur de ces derniers) ont affecté mes anciens collègues.

Tout ça pour dire que la vie a fait de moi une sorte d’experte en changement. Et que non seulement je n’ai aucun regret. Mais j’en suis même très heureuse car ces expériences m’ont appris à être flexible et à m’adapter rapidement. Ce qui me permet aujourd’hui de construire jour après jours la vie de mes rêves. Notamment en faisant un travail que j’aime tout en voyageant.

 

C’est pourquoi je vous livre les 4 clés que j’ai apprises pour faire face au changement. En espérant qu’elles vous permettront, à votre tour, d’avancer vers la vie de vos rêves.

 

4 clés pour faire face au changement

#1 Comprenez que rien ne dure

C’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Bonne parce que ça signifie que si vous êtes dans une situation inconfortable, il est probable qu’elle finisse par s’améliorer. Et mauvaise parce que si vous êtes dans un moment de grâce, il vaut mieux en profiter et apprécier chaque instant avant qu’un nouveau défi ne vienne frapper à votre porte.

 

Le changement, quand il est subit, peut vous laisser totalement au dépourvu. Dans cet article, découvrez 4 clés pour y faire face et voir à nouveau la vie du bon côté.

 

#2 Voyez l’opportunité dans chaque changement

Et oui, tout change. Mais pourquoi cela devrait-il être une mauvaise chose ? Au contraire je vois les changements, en particulier ceux qui ne sont pas choisis, comme des chances d’évoluer que nous envoie la vie. Mais encore faut-il que nous saisissions cette chance !

Pour revenir à mon exemple, si j’avais travaillé dans une entreprise où tout va bien peut-être y serais-je encore. Pourtant j’ai toujours eu envie de voyager et de faire un travail qui a du sens à mes yeux. Mais le confort d’un cdi, dans une entreprise avec une bonne ambiance et un salaire convenable auraient peut-être réussi à endormir (pour un temps) la petite voix qui me disait d’aller voir ailleurs. Et je serais totalement passée à côté de mon essentiel !

Ou dans un autre registre, une séparation amoureuse peut être la façon que la vie a trouvé pour vous dire qu’il est temps de faire les choses par vous-même. Et de découvrir qui vous êtes.

En d’autres termes, un changement imprévu c’est le coup de pied au derrière dont nous avions besoin pour grandir.

Il nous appartient de l’accepter au plus vite et comprendre que ce n’est en aucun cas un échec mais une opportunité.

Article en lien : « Mes 3 échecs préférés (et comment rebondir)

 

#3 Comprenez ce que vous n’êtes pas

Le changement est donc une opportunité. Mais de quoi ?

S’il y a une chose dont je suis de plus en plus persuadée, c’est que les êtres humains sont faits pour évoluer en permanence. Ainsi, lorsqu’un changement vient bouleverser notre quotidien, nous pouvons choisir de le voir comme une difficulté injuste et cruelle. Ou au contraire comme une alerte que nous envoie la vie. Un signe que nous nous sommes endormis dans notre zone de confort. Et que nous sommes en train de passer à côté de quelque chose d’important.

Mais avant de nous demander de quoi il s’agit, il est nécessaire d’arrêter de nous identifier à ce que nous ne sommes pas.

Je m’explique. Nous avons tendance à nous définir par ce que nous faisons dans la vie. Par exemple, « je suis Cécile, je vis en couple et je travaille dans telle entreprise ». Et si mon compagnon me quitte et que mon contrat se termine ? Cela veut-il dire que je ne suis plus personne ?!

Bien-sûr que non. Toutes ces choses, aussi importantes soient-elles, ne sont pas ce que nous sommes. Elles ne sont que notre statut social. Ce sont des étiquettes fabriquées par notre société et que nous portons à tour de rôle : salariée/entrepreneur, en couple/célibataire, locataire/propriétaire, riche/pauvre, ringard/à la mode, etc.

Ainsi, une fois que nous avons compris que nous ne sommes pas ces étiquettes plus au moins subjectives et éphémères, une question s’impose : qui/que sommes nous ?

Je n’ai pas la prétention d’apporter LA réponse à cette question qui fascine philosophes, sociologues, psychologues et autres curieux.

Mais partir à la recherche de notre essentiel me semble un bon début.

 

#4 Trouvez votre essentiel

Comme je l’ai déjà écrit précédemment, trouver notre essentiel ne veut pas dire changer radicalement de personnalité du jour au lendemain.

Bien au contraire. Il s’agit de révéler qui nous sommes réellement. De libérer la petite voix qui sommeille en chacune de nous. Celle qui sait exactement ce qu’il nous faut pour être heureuse mais que le manque de temps, la peur du qu’en-dira-t-on, la peur du changement, les obligations du quotidien et la méconnaissance de nous-même nous font étouffer.

Et si le trouver est si important, c’est parce que c’est dans cet essentiel que nous trouverons le bonheur. Et c’est aussi en lui que nous puiserons la force de faire face aux changements qui ne manqueront pas de venir nous bousculer à nouveau.

 

Trouver votre essentiel, c’est bien-sûr tout le but de mon blog. Et les différents défis que je propose sont un bon moyen de faire un premier pas vers lui.

Ces défis sont gratuits, sans inscription et accessibles à toutes !

>>> Cliquez ici pour les découvrir <<<

 


Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 5
  • 311
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés par une*