Le Bullet Journal est trop compliqué, vous ne savez pas dessiner, vous n'avez pas le temps ? Et si c'était bien plus simple que vous ne le pensez ?
S'organiser

5 mauvaises raisons de ne pas se mettre au Bullet Journal

Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 9
  •  
  •  
  • 303
  •  
  •  

Hello chères Audacieuses ! Faites-vous partie de ces femmes intéressées par le bullet journal, mais qui n’ont pas assez de temps pour ça ? Qui le trouvent trop compliqué ? Ou encore qui ne savent pas dessiner ? Et bien réjouissez-vous car vous n’avez pas besoin de tout ça pour créer un bullet journal ! C’est pourquoi, je vous propose de faire le point sur les mauvaises raisons qui empêchent de vous y mettre. Et de démystifier tout ça !

 

Le Bullet Journal est trop compliqué, vous ne savez pas dessiner, vous n'avez pas le temps ? Et si c'était bien plus simple que vous ne le pensez ?
Épinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

 

Pour aller plus loin, recevez votre cadeau : 7 Clés Pour Libérer Votre Vie. Vous y trouverez 28 pages et applications concrètes pour plus de bonheur, plus de simplicité et plus de vous ! >>> Cliquez ici pour recevoir votre cadeau

 

Le bullet journal est trop compliqué

J’admets que lorsqu’on n’y connait rien et qu’on découvre le bullet journal d’une adepte, il y a de quoi se sentir perdue au milieu de toutes ces pages, ces points, ces codes, etc. Pourtant, il serait dommage de renoncer avant même d’avoir essayé ! Parce qu’au final, dans son utilisation de base, le bullet journal est d’une simplicité enfantine.

Pour vous aider à y voir plus clair voici une petite vidéo, que j’avais déjà partagée dans un précédent article sur les avantages d’avoir un bullet journal, qui vous présente les bases :

  • l’index (ou sommaire) : à compléter au fur et à mesure pour retrouver rapidement la page que vous cherchez ;
  • les clés (ou puces dans la vidéo) : ce sont les signes que vous utilisez pour distinguer vos tâches de vos rendez-vous ;
  • le planning annuel (ou future log) ;
  • le planning mensuel (ou monthly) ;
  • les collections : elles permettent de lister tout ce que vous ne voulez pas oublier (idées de lectures, projets de voyage, citations inspirantes, recettes à tester, idées de cadeaux de Noël, etc.). Ils n’est pas obligatoire de créer des pages de collections. C’est à vous de faire en fonction de vos besoins.

 

 

Voilà pour les bases. Pour aller plus loin, je vous invite à lire cet article pour mieux comprendre comment vous organiser avec un bullet journal.

 

Le bullet journal prend trop de temps

Comme pour toutes les nouvelles activités et apprentissages que vous faites, cela peut demander un peu de temps au début afin de bien comprendre son fonctionnement et vous l’approprier. Mais une fois ce temps de découverte passé, utiliser un bullet journal ne nécessite pas plus de temps que d’attraper votre agenda ou votre smartphone pour y noter vos rendez-vous.

Concrètement, j’ai terminé mon dernier cahier il y a quelques semaines. Et préparer mon nouveau bullet journal m’a pris 30 minutes en tout, de la page index jusqu’à mon premier monthly inclus.

 

Vous ne savez pas dessiner

Je ne jure que par mon bullet journal et je ne sais pas dessiner non plus !

C’est un outil d’organisation pas un carnet à dessins. Il n’y a aucune obligation qu’il soit joli pourvu qu’il soit pratique !

 

Vous n’avez pas les moyens d’investir dans le matériel

Comme support, j’utilise un cahier en format 17X22 cm de 100 pages à petits carreaux acheté en grande surface. Et pour le compléter, un stylo bille bleu et un stylo noir à mine plus épaisse pour mes titres. Mon investissement de départ est donc de moins de 5€ !

Par la suite, j’ai eu envie d’apporter un peu de couleurs à mon carnet. J’ai donc acheté des crayons de couleur (22€ si ma mémoire est bonne). Mais il n’y a aucune obligation d’en faire autant.

 

Vous avez déjà essayé de vous y mettre et avez abandonné au bout de quelques jours

Se mettre au bullet journal, c’est la même chose que vous fixer n’importe quel objectif : vous remettre au sport, apprendre à méditer, faire du tricot, etc. Il faut vous forcer un peu au début et persévérer pour que son utilisation devienne une habitude.

Article en lien : Comment atteindre vos objectifs

Une fois les premières pages de votre bullet journal prêtes, prenez le réflexe de le consulter et d’y planifier votre journée chaque matin avant de commencer à travailler. Cela deviendra vite votre petit rituel pour démarrer la journée du bon pied.

 

Et vous, quelles sont les raisons qui vous empêchent de vous mettre au bullet journal ?

Votre avis est précieux, n’hésitez pas à le partager en commentaires !


Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 9
  •  
  •  
  • 303
  •  
  •  

4 Comments

  1. Cela fait des mois que j’en entends parler de ce fameux bullet journal ! Et j’avoue que je m’y connais assez peu. Et j’ai vite été découragée par « mais mais mais, j’ai pas assez le temps de remplir tout ça » ! Et oui, j’ai des pensées limitantes et c’est bien dommage. Ton article m’a fait réfléchir ! A voir si je me lance finalement 🙂

    https://la-parenthese-psy.com/

  2. Morgane

    J’avais déjà entendu parler de ce fameux concept mais je n’y avais jamais accordé de l’importance, jusqu’à aujourd’hui (Noël :D). J’ai très envie de le faire étant donné que j’adore ce genre de choses à faire soi-même. Ton article résume PARFAITEMENT ce qui fait que je n’ose pas trop trop le faire. ^^ Du coup je pense que je vais essayer quand même parce que ça a l’air carrément trop cool !

    1. Super Morgane ! Je te souhaite un bon bujotage !!!

Leave a Reply

Required fields are marked*