Les huiles végétales, la solution à la fois simple, minimaliste, naturelle, zéro déchet et économique pour une peau et des cheveux beaux et en bonne santé
Bien-être, Minimalisme

Beauté : Comment utiliser les huiles végétales

Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 27
  • 311
  •  
  •  
  •  

Hello les Audacieuses ! La semaine dernière rappelez-vous je vous ai listé, entre autres, les 10 produits inutiles de nos salles de bain. Mais alors, comment faire sans tous ces cosmétiques pour avoir une peau et des cheveux beaux et en bonne santé ? La solution à la fois simple, minimaliste, naturelle, zéro déchet et économique, c’est de les remplacer par une huile végétale. Oui, oui, une seule et même huile pour tout faire. Alors comment utiliser au maximum les huiles végétales ? Cette semaine, je vous livre mes petits secrets.

 

Pour aller plus loin, recevez votre cadeau : 7 Clés Pour Libérer Votre Vie. Vous y trouverez 34 pages et applications concrètes pour plus de bonheur, plus de simplicité et plus de vous ! >>> Cliquez ici pour recevoir votre cadeau

 

Hydratation du corps

Bon ok, pour le scoop je reviendrai plus tard ! Directement appliquées sur la peau ou diluées dans l’eau du bain, les huiles végétales sont utilisées depuis toujours pour l’hydratation du corps.

 

Démaquillage

Moins connu en revanche, sachez qu’une huile végétale vient à bout de tous les maquillages mêmes les plus tenaces. Facile et rapide, cette méthode est en plus zéro déchet puisqu’elle ne nécessite pas de coton. Pour cela, versez quelques gouttes de votre huile sur le bout des doigts, réchauffez-la en frictionnant vos mains et massez votre visage. Ensuite, mouillez-vous les mains à l’eau tiède et massez à nouveau votre visage (mains toujours mouillées). Vous devriez voir votre maquillage commencer à partir. Enfin, rincez-vous à l’eau tiède et séchez-vous. Votre peau est maintenant propre, démaquillée et hydratée. Et à moins d’avoir la peau très sèche, vous démaquiller à l’huile végétale peut aussi remplacer les crèmes de jour et de nuit.

 

Après-shampoing

L’huile végétale vous permettra aussi d’hydrater et de faciliter le démêlage de vos cheveux après le shampoing. Sur cheveux humides, versez quelques gouttes d’huile dans vos mains et réchauffez-la en les frictionnant légèrement. Puis appliquez-la sur les pointes et les longueurs (évitez les racines). Faites attention toutefois à ne pas trop en mettre si vous ne voulez pas alourdir vos cheveux.

 

Masque pour les cheveux

Si vous avez les cheveux secs et/ou abîmés, appliquée en soin l’huile végétale leur redonnera force et brillance. Et s’il faut avoir la main légère lorsque vous utilisez de l’huile en après-shampoing, pour un soin capillaire c’est tout l’inverse ! Étalez-la généreusement des racines jusqu’aux pointes, massez votre cuir chevelu et laissez agir au moins 5 minutes. Enfin, terminez votre soin par un bon shampoing pour redonner de la légèreté à votre chevelure.

 

Comment choisir votre huile

Je vous recommande de choisir une huile adaptée à votre type de peau, non ou peu comédogène (voir ci-dessous) et bio de préférence. Les huiles bios sont plus chères, mais les économies que vous réaliserez sur les autres produits cosmétiques compensent largement la dépense.

Je précise que ce tableau est à titre indicatif. Nous sommes toutes différentes et uniques et il vous faudra peut-être quelques essais avant de trouver l’huile végétale qui vous convient parfaitement. Personnellement, j’alterne selon les saisons et les besoins de ma peau entre l’huile d’avocat et l’huile d’argan. L’huile d’avocat pour l’hiver et quand ma peau est plus sèche, car je la trouve plus nourrissante. Et en été j’utilise plutôt de l’huile d’argan, qui me semble plus légère et mieux adaptée à cette période de l’année où la peau est naturellement plus hydratée.

Les huiles végétales, la solution à la fois simple, minimaliste, naturelle, zéro déchet et économique pour une peau et des cheveux beaux et en bonne santé

Attention aux huiles végétales comédogènes

Comme me l’a expliqué ma naturopathe, certaines huiles sont comédogènes. C’est à dire qu’elles risquent de provoquer la formation de points noirs et/ou de petits boutons disgracieux sur le visage. Ce qui n’est pas vraiment l’effet recherché ! Pour nous y retrouver, les huiles végétales ont donc été classées selon un indice de comédogénécité. Ci-dessous, vous trouverez la liste des huiles les plus courantes classées selon leur indice :

  • Indice 0, non-comédogène : argan, avocat, camélia, chanvre, jojoba, Noisette, tournesol
  • Indice 1 et 2, peu comédogène : carthame, nigelle, pépins de raisin, ricin, sésame (pour l’indice 1) et abricot, amande douce, argousier, bourrache, macadamia, onagre (pour l’indice 2)
  • Indice 3 et 4, comédogène : graines de chia, coco, coton, rose musquée (pour l’indice 3) et noyaux de pèches et cacao (pour l’indice 4)
  • Indice 5, très comédogène : germe de blé

 

Que faire de vos anciens produits de beauté

Si vous me lisez, c’est à priori que nous avons des centres d’intérêts communs. Et la lutte contre le gaspillage en est peut-être un. Alors s’il vous plait, ne jetez pas tous vos anciens cosmétiques d’un coup. Continuez de les utiliser jusqu’au bout et remplacez-les au fur et à mesure 🙂

 

Et vous, utilisez-vous des huiles végétales ou achetez-vous des produits transformés ?

Venez partager votre expérience en commentaires !


Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 27
  • 311
  •  
  •  
  •  

  1. Sarah

    Bonjour,
    Merci pour cette article très intéressant, j’ai une question : Comment tu conserve tes huiles ? Au frigo ?
    Merci de ta réponse

    1. Bonjour Sarah, merci de ton passage sur le blog 🙂
      Je ne mets pas mes huiles au frigo. Je les conserve dans ma salle de bain, à température ambiante et à l’abris de la lumière. Je les utilise de façon assez intensive, donc elles n’ont pas trop le temps de se dégrader. Un flacon de 50 ml me dure environ 4 mois.
      A très bientôt !

  2. Estelle

    Heyheyy ! Cet article est plus que super intéressant ! je vais prendre le temps de me servir de quelques huiles essentielles ! merci pur cet article très utile !

    bisous, Estelle

    1. Merci Estelle !
      Attention tout de même, je parle d’huiles végétales neutres. Les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution et surtout à éviter dans les yeux 🙂
      Bises

  3. Pastelzombie

    Je suis aussi une adepte des huiles végétales !
    Super article 🙂

  4. unadamantinderoses

    Oh oui je suis grande fan des huiles ! Pour ma part j’utilise en ce moment l’huile d’aloe vera ! J’en suis fan. J’en aime beaucoup. Je viens bientôt tester celle d’argan. ça fait depuis longtemps que je veux la tester.
    Des bisous, merci pour ce partage

  5. FolieCurieuse

    Je n’utilise pas d’huiles végétales mais j’avoue être très curieuse sur le sujet, notamment pour le démaquillage.
    Je suis malheureusement directement touchée par la société de consommation et j’aime beaucoup trop tester de nouveaux produits de cosmétiques, mais j’aimerai beaucoup trouver des alternatives pour limiter cette consommation !

    1. J’étais comme toi il y a quelques années, attirée par les nouvelles textures, parfums, etc. Mais en plus de coûter relativement cher, ces cosmétiques sont aussi bourrés de produits chimiques qui abîment notre peau. Avec ces solutions naturelles, j’ai vu une différence flagrante. Ma peau est mieux hydratée et elle est devenue moins sensible.
      En bref, c’est que du bon 🙂

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés par une*