La méthode Konmari de désencombrement est-elle efficace ? 3 ans après avoir lu et appliqué La Magie du Rangement de Marie Kondo, je vous propose de découvrir si la magie a opéré.
Développement personnel, Minimalisme

Méthode Konmari : mon bilan 3 ans après

Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 5
  • 188
  •  
  •  
  •  

Hello chères Audacieuses ! Déjà 3 ans que j’ai appliqué la méthode Konmari chez moi ! En y repensant, depuis ce premier désencombrement ma vie s’est considérablement améliorée. Et je suis persuadée que c’est en partie grâce à Marie Kondo et son livre La Magie du Rangement, qui ont été le point de départ de nombreux changements. Il est donc temps pour une petite rétrospective.

 

Pour aller plus loin, recevez votre cadeau : 7 Clés Pour Libérer Votre Vie. Vous y trouverez 34 pages et applications concrètes pour plus de bonheur, plus de simplicité et plus de vous ! >>> Cliquez ici pour recevoir votre cadeau

 

Méthode Konmari : 3 ans après

Je ne vais pas aborder les bienfaits du désencombrement puisque je l’ai déjà fait dans un article précédent. Ici, je vous propose plutôt de voir ce qui a concrètement changé dans ma vie grâce à l’application de la méthode de Marie Kondo.

Article en lien : Désencombrer chez soi, désencombrer sa vie

 

Au moment de mon premier désencombrement il y a 3 ans, j’avais déjà des envies de changements. Je me sentais stagner dans ma vie professionnelle, mon appartement, mes amours, ma forme physique, etc. J’étais perdue et je ne savais pas ce que je voulais. Je voulais plus de bonheur et plus de sens dans ma vie, sans encore savoir comment y parvenir.

C’est là que j’ai entendu parler de la méthode Konmari. Ou plutôt cet état d’esprit qui consiste à privilégier ce qui nous procure de la joie. Ainsi pour trier vos affaires, vous allez les tenir une par une entre vos mains et vous demandant si cette pièce vous apporte de la joie.

Mais au-delà d’un simple livre de désencombrement, La Magie du Rangement nous promet ni plus ni moins de changer notre vie, en nous apprenant à (re)découvrir ce qui nous met en joie. Alors je me suis dit que je n’avais rien à perdre à essayer. Et je vous propose à présent de voir si la magie a opéré.

 

La méthode Konmari de désencombrement est-elle efficace ? 3 ans après avoir lu et appliqué La Magie du Rangement de Marie Kondo, je vous propose de découvrir si la magie a opéré
Épinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

 

Ai-je appliqué la méthode Konmari à la lettre ?

J’ai lu le livre en entier, sans passer aucune partie et j’ai appliqué la méthode de tri et de désencombrement à la lettre. J’utilise également sa technique de rangement des vêtements. Par contre, j’ai pris quelques libertés concernant certains points. Par exemple, je ne vide pas mon sac à main à chaque fin de journée ou encore je laisse ma vaisselle sécher sur mon évier. Ainsi, j’estime que j’applique à peu près 90% de la méthode.

Article en lien : Comment ranger vos vêtements selon la méthode Konmari

 

Ai-je trouvé mon essentiel ?

Ce que j’appelle notre essentiel, c’est en fait qui nous sommes réellement. Trouver notre essentiel, c’est donc comprendre quels sont nos besoins (notre essence) et comment les exprimer et les combler. Bien-sûr, cela ne se limite pas à nos besoins primaires (manger, boire, etc.). Mais concerne ce qui nous permet de nous épanouir. Et en ce sens, la méthode Konmari m’a aidée à trouver mon essentiel. Car quoi de mieux pour reconnaître ce qui me donne de la joie dans la vie que de m’exercer avec mes affaires.

Suite à mon désencombrement, j’ai commencé à privilégier consciemment ce qui me fait du bien. Je me suis intéressée au minimalisme, j’ai modifié ma façon de consommer (objet, alimentation, etc.), je suis devenue végétarienne, j’ai gardé mes livres de développement personnel et me suis débarrassée de tout ceux qui touchaient de près ou de loin à mon ancienne vie professionnelle, etc.

Et aujourd’hui encore, je continue à m’interroger régulièrement sur ce que je fais et ce que j’achète pour privilégier au maximum ce qui me donne de la joie.

 

À quoi ressemble mon appartement ?

Dans un premier temps, mon appartement est redevenu mon havre de paix. Mes affaires étaient rangées, le ménage était plus facile, je m’y sentais bien mieux et je n’ai pas connu l’effet rebond tant redouté (quand le bazar reprend possession de votre logement).

Puis à force de désencombrer et me détacher de mes possessions, j’ai fini par me débarrasser de mon appartement tout entier ! Moi qui avais toujours eu envie de voyager, j’ai mis le reste de mes affaires en cartons et j’ai réalisé mon rêve !

D’ailleurs, je vous écris cet article d’Asie du Sud Est. Où je voyage avec quelques affaires : assez de vêtements pour une semaine sans lessive, mes affaires de toilette, mon ordinateur, mon téléphone et mon bullet journal.

Article en lien : Comment voyager léger

 

Le minimalisme a-t-il impacté ma vie professionnelle ?

Avant, je travaillais comme recruteur pour des industries… À l’opposé donc du minimalisme et de mon essentiel ! Mon désencombrement a été là aussi le début d’une grosse prise de conscience. Et a déclenché un travail important sur moi-même, comment je voulais travailler et dans quel but.

Aujourd’hui, je me sens bien plus en accord avec ce que je fais (aider d’autres femmes à revendiquer leur droit au bonheur). Mais aussi avec ma façon de le faire (autonomie, mobilité géographique, etc.).

 

Et avec les amis et la famille ?

Tout comme dans les autres domaines de ma vie, je favorise la qualité à la quantité. C’est-à-dire des relations authentiques et mutuellement enrichissantes. Au fil du temps, j’ai donc « éliminé » les relations superficielles ou trop énergivores.

Bien entendu, les changements opérés dans ma vie ont nécessité des ajustements avec mon entourage, qui s’est d’abord interrogé et même inquiété pour moi. Mais aujourd’hui, tous me disent être contents de me voir épanouie.

Les seules incompréhensions qui restent sont principalement au moment des fêtes de fin d’année et de leur avalanche de cadeaux. Mais il n’y a rien que le dialogue et l’écoute ne peuvent surmonter. Et même si j’en soupçonne certains de me prendre pour une grosse radine, cela m’importe peu du moment que je me sens alignée avec mon essentiel ^^.

Article en lien : 27 idées de cadeaux minimalistes

 

Et la vie de couple ?

J’ai de la chance, mon homme n’est pas un gros consommateur. Mais mon mode de vie minimaliste crée parfois des tensions entre nous. Par exemple, alors que je préfère qu’un objet soit rangé à sa place et hors de vue, lui choisira de le laisser sorti pour qu’il soit rapidement accessible en cas de besoin. Ainsi, ce que j’appelle pollution visuelle, lui l’appelle esprit pratique !

Mais là encore, dialogue, écoute… et compromis viennent à bout de l’agacement mutuel.

 

Et l’argent dans tout ça ?

C’est là que les choses deviennent vraiment étonnantes. Parce que je n’ai jamais aussi peu dépensé et pourtant je n’ai jamais vécu aussi confortablement ! Pour une fille qui n’a même pas d’appartement c’est tout de même un comble.

Ainsi, la méthode Konmari m’a permis de faire le tri dans mes finances, puis tendre vers le minimalisme de faire de grosses économies. Ce qui me permet de travailler à mon compte, de vivre à 100 mètres d’une des plus belles plages du monde (au moment où j’écris cet article, je suis à Hoi An au Vietnam) et de m’immerger dans le quotidien des habitants locaux.

Article en lien : Comment j’ai économisé 3000€ grâce au minimalisme

 

Ai-je des regrets ?

Non, je n’ai aucun regret (mais vous vous en doutiez, non ?).

Pour moi, appliquer la méthode Konmari a été le début d’une réappropriation de ma vie. Et mon désencombrement a mis en lumière que ce qui me donne de la joie n’occupait qu’une toute petite place dans mon ancienne vie.

Bien-sûr la méthode n’est pas suffisante pour créer votre vie de rêve. Y parvenir demande par ailleurs un engagement et un travail sur vous-même. Mais si, comme moi il y a 3 ans, vous sentez qu’il est temps de changer mais que vous ne savez pas encore ce que vous voulez, La Magie du Rangement peut être un excellent point de départ.

Enfin pour tester la méthode Konmari par vous-même, je vous invite à vous procurer La Magie du Rangement de Marie Kondo en allant sur la bibliothèque du blog.

 

Encore une fois, je vous remercie de votre lecture.

Votre expérience est précieuse ! Venez la partager en commentaires.


Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 5
  • 188
  •  
  •  
  •  

  1. Mickaéline

    Cela va faire 2 ans maintenant que je pratique le minimalisme. Cependant je n’ai pas encore lu le livre de La Magie du Rangement de Marie Kondo, mais ça ne saurait tarder 🙂 d’autant plus que me séparant également de mon appartement, pour une tiny house, je vais refaire un sérieux tri. En tout cas ton article, et ton bilan 3 ans plus tard, me donne encore plus envie de découvrir en profondeur cette méthode, que pour le moment, je n’ai fais que survoler d’ici de là.
    Bonne continuation.

    1. Bonjour Mickaeline,
      Merci pour ton passage sur le blog ! Effectivement, je t’invite à te renseigner sur la méthode Konmari. Comme tu as pu le lire, elle a été très efficace pour moi.
      A très bientôt !

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés par une*