maison-minimalisme-objets inutiles-inutiles-encombrer-desencombrer
Minimalisme

Le top 50 des objets inutiles de la maison

Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 305
  • 334
  •  
  •  
  •  

La Fée Minimalisme s’est-elle penchée sur votre berceau lorsque vous étiez bébé ? Si c’est le cas, vous avez beaucoup de chance parce que pas moi ! Comme je vous l’ai raconté dans un précédent article, j’étais même assez bordélique. Cependant, ça n’a rien de bien étonnant puisque je suis née dans une famille d’accumulateurs et de collectionneurs d’objets pas franchement indispensables, voire carrément inutiles. Cela crée parfois des incompréhensions entre nous, mais je ne les juge pas. Je les remercie même car lorsqu’il s’agit de faire la liste (non exhaustive) des objets inutiles de la maison, ils sont une source inépuisable d’inspiration.

Bien-entendu cette liste est le fruit de mon expérience. Son but est de vous donner quelques idées. Voyez-la comme une proposition que je vous fais : prenez ce qui vous intéresse, partagez ce que vous aimez et laissez le reste.

 

Pour aller plus loin, recevez votre cadeau : 7 Clés Pour Libérer Votre Vie. Vous y trouverez 34 pages et applications concrètes pour plus de bonheur, plus de simplicité et plus de vous ! >>> Cliquez ici pour recevoir votre cadeau

 

Les objets en surnombre

La principale cause d’encombrement touche toutes les pièces et recoins de nos maisons, puisqu’il s’agit des objets que nous possédons en double ou plus. S’il est normal d’avoir plusieurs serviettes de toilettes, plusieurs jeux de draps, des vestes différentes selon la saison, des paires de chaussures, etc. A partir de combien peut-on dire que c’est assez ?

 

Top 50 des objets inutiles de la maison

Les inutiles de la salle de bain

La beauté et l’hygiène féminine représentent un marché très lucratif, ce qui n’échappe pas aux marques qui regorgent d’idées pour nous vendre des produits inutiles et inefficaces. Certains coûtant même jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Car malheureusement, un grand nombre de personnes continue à croire que plus un produit est cher et plus il est efficace. Ainsi dans les salles de bain encombrées, nous trouvons :

  1. des échantillons divers
  2. un appareil à lisser ou boucler les cheveux
  3. des cotons à démaquiller*
  4. une lotion ou du lait à démaquiller*
  5. de la crème hydratante corps, de la crème amincissante*
  6. une eau micellaire, un tonic, un sérum, etc.*
  7. la crème de jour, de nuit, antirides, etc.*
  8. de l’après-shampoing, un masque capillaire*
  9. du savon spécifique pour l’hygiène intime, pour le visage, etc.
  10. du bain de bouche

*le secret pour remplacer tous ces items par un seul est à lire ici

 

Les inutiles de la cuisine

Là encore, la cuisine est une pièce qui déborde d’appareils inutiles. Censés nous faire gagner du temps, ils nous font surtout perdre notre argent. La conséquence, c’est que nous nous retrouvons vite à l’étroit dans nos cuisines aménagées et finissons par penser qu’elles sont trop petites. Et si avant de déménager pour plus grand, nous commencions par nous séparer de ces inutiles :

  1. la friteuse : les frites maison cuites à la poêle restent de loin les meilleures
  2. une centrifugeuse : assez compliquée à nettoyer, elle est aussi un faux-ami de la nutrition. En effet sans nous en rendre compte, voire même en pensant nous faire du bien, nous ingurgitons environ 5 fruits et légumes d’un coup. Mieux vaut les manger entiers, vous en consommerez moins et arriverez plus vite à satiété
  3. une bouilloire
  4. le four micro-onde : il n’y a rien qui ne puisse être cuit ou réchauffé au four ou sur une plaque
  5. la cave à vin électrique : personnellement je n’ai vu aucune différence par rapport aux bouteilles stockées dans un placard ou un cellier
  6. un appareil à croque-monsieur
  7. un appareil à raclette, un service à fondue
  8. le mini aspirateur à miettes ou le ramasse miettes manuel
  9. un robot pour faire les soupes, un autre pour émincer les herbes, puis un blender pour faire un smoothie, etc. : il vaut mieux en avoir un seul multifonctions non ?
  10. les gadgets divers : comme celui que ma mère m’a offert pour découper les tomates en forme de rose 😉

 

Les inutiles du dressing

Je préfère ne pas m’étendre sur le sujet car le dressing mérite à lui seul plusieurs articles complets. Ainsi, quand il s’agit de vêtements et de mode, il est facile d’oublier comment reconnaître l’essentiel. Je vous conseille tout de même d’éviter les inutiles suivants :

  1. les bijoux bon marché : il vaut mieux avoir peu de bijoux, mais de bonne qualité. Parce que ce que vous portez a un impact immédiat sur l’image que vous renvoyez aux autres
  2. les vêtements trop petits achetés en prévision d’un régime
  3. les escarpins super jolis mais qui vous écorchent les pieds
  4. un vêtement qui ne vous va pas : une coupe, une couleur ou un motif a beau être « LA tendance à adopter », nous avons toutes un teint et une morphologie différents. Par conséquent, il ne faut pas se forcer parce que c’est à la mode mais privilégier ce qui nous met en valeur
  5. une nouvelle commode ou armoire : vous n’avez plus assez de place pour ranger vos affaires ? Peut-être est-il temps de désencombrer au lieu d’acheter un nouveau meuble coûteux et volumineux

 

Les inutiles du salon

Vous avez envie d’un salon accueillant et épuré ? Alors vous pouvez vous débarrasser des objets suivants :

  1. un vélo d’appartement et autres machines de sport :  ils prennent beaucoup de place et gâchent votre déco. Et surtout il n’y a rien de mieux que de faire du sport en extérieur. Et s’il fait froid ou qu’il pleut, vous pouvez aller vous dépenser à la piscine
  2. des bibelots
  3. une multitude de bougies, bougeoirs et chandeliers
  4. les livres jamais ouverts (j’ai fini par être honnête avec moi-même, si je n’ai toujours pas lu un livre après 6 mois c’est que je ne le lirai probablement jamais)
  5. les dvd : combien de fois visionne-t-on vraiment un film ? Peut-être que le voir en VOD est suffisant ?
  6. les cd : il est possible de les télécharger légalement, alors pourquoi encombrer le salon ?
  7. tellement de coussins sur le canapé qu’il faut les pousser pour s’asseoir
  8. un gros chien rouge en plastique : je vous jure que j’en ai vu un l’autre jour en vitrine d’un magasin chic de décoration. Et bien-sûr il coûtait 200€ !
  9. un porte-magazines : lisez ce qui vous plaît, scannez ce que vous voulez conserver et jetez le ensuite
  10. les collections en tout genre : timbres, petites voitures, figurines, bandes dessinées, etc. Pourquoi ce besoin d’accumuler ?

 

Les inutiles du bureau

 

Découvrez les 50 objets inutiles dont vous pouvez vous séparer facilement pour désencombrer votre maison
Épinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver facilement !

 

Quel plaisir de travailler à un bureau clair, bien organisé et rangé. Pour cela, évitez d’encombrer le plan de travail, faites le tri dans vos tiroirs et séparez-vous des éléments suivants :

  1. les papiers expirés : factures, garanties, etc.
  2. des trombones
  3. les agrafes : un petit génie a inventé l’agrafeuse sans agrafe. Quelle révolution !
  4. des stylos : nous n’avons besoin que de quelques uns, alors pourquoi en remplir nos tiroirs ?
  5. les post-it : pourquoi ne pas passer au bullet journal ?
  6. des bannettes pour trier les papiers en attendant de les ranger : savez-vous que ranger au fur et à mesure vos courriers et papiers divers ne prend que quelques secondes et vous évite de les voir s’accumuler sur votre bureau ?
  7. un cahier de coloriage pour adultes et les feutres qui vont avec : sauf exception, la plupart d’entre nous colorie quelques pages avant que le cahier ne passe aux oubliettes
  8. des câbles et fils électriques : généralement, chaque appareil électronique est vendu avec un de ces câbles. Au fil du temps, nous commençons à en accumuler beaucoup
  9. un sous-main
  10. un presse-papier

Article en lien : Désencombrer votre bureau et vos papiers

 

Les inutiles du ménage

A nouveau, les industriels ont compris qu’en faisant des produits spécialisés nous en achèterions un de chaque quand un seul suffisait il y a quelques années. Pourtant, il est possible d’avoir une maison propre et saine sans dépenser des fortunes et se charger des inutiles suivants :

  1. les lessives spécialisées (linge de couleur, linge noir, linge délicat, etc.) : utiliser une lessive spécifique ne change rien. En effet, ce qui fait la différence c’est de bien trier votre linge avant de le mettre en machine
  2. l’adoucissant : je n’en utilise plus et mon linge est toujours aussi doux. Et si votre eau est très calcaire, vous pouvez le remplacer par du vinaigre blanc (environ 20 fois moins cher que l’adoucissant)
  3. un sèche-linge (à moins que vous ne soyez une famille nombreuse, il n’est finalement pas si indispensable que ça)
  4. le dépoussiérant
  5. des lingettes : un paquet pour les vitres, un autre pour les sanitaires, un pour la cuisine, un pour les poussières, un pour les sols (et le balai qui va avec), etc. Mais comment faisaient nos grands-mères ? Elles faisaient sans !

 

Voilà pour mon retour d’expérience. Bien entendu, d’une personne à l’autre nous n’avons pas les mêmes besoins et cette liste est à adapter aux vôtres.

De mon côté, me libérer de tous ces objets a eu un impact positif sur ma vie que j’étais loin d’imaginer au moment de mon premier désencombrement. Vous trouverez mon témoignage dans mon article bilan.

Article en lien : Mon bilan, 3 ans après mon désencombrement

 

Et vous, quels sont les objets inutiles que vous avez achetés ou qui vous ont été offerts ?

Votre expérience est précieuse, n’hésitez pas à la partager en commentaires !


Cet article vous a plu ? Dites-le au monde entier !
  • 305
  • 334
  •  
  •  
  •  

  1. Parenthèse Citron

    Je suis tout fait d’accord avec toi, et le tri se fait de mois en mois et de mieux en mieux !

    Il ne me reste qu’une impasse, c’est le nombre de feutres et outils de ce genre que j’ai au niveau du bureau, ainsi que le matériel créatif de manière générale. Je ne me vois pas m’en débarasser car j’y reviens régulièrement (même si la grosse partie stockée en France depuis mon déménagement pourra être donnée / vendue sans souci). Je vais quand même essayer cet été de donner ce qui ne me sert pas ou plus et que j’ai gardé avec moi en Espagne, ce sera déjà un premier pas 🙂

    1. On a tous notre faiblesse 🙂 Pour moi, c’est le tri des livres qui a été le plus difficile

  2. The Sexy Chemical Company

    Ahh !!! La paire de talons super jolie mais trop petite. J’ai entretenu cette relation malsaine pendant plus de 03 ans avec un escarpin… La séparation fût difficile mais nécessaire pour lui comme pour moi.

    1. Oui, parfois la séparation est presque aussi douloureuse que la paire d’escarpins lol

  3. Filo

    Je suis assez d’accord sur tout ce qui est dit, mais je serais curieuse de savoir pourquoi vous classez la bouilloire dans les inutiles?(j’aurais bien du mal à m’en passer!)
    Dans les inutiles de cuisine (et je crois que c’est là qu’on trouve des pépites, vraiment),on peut ranger aussi le chalumeau spécial crème brulée et ses 4 (!) ramequins, la pince à équeuter les fraises (si ça existe) les 492 pots de yaourts de récup…..
    Mais je crois que c’est à chacun de prendre la mesure de son minimalisme….. Pour ceux qui cuisinent beaucoup, certains ustensiles s’avèrent indispensables, suivant ses habitudes….

    1. Bonjour Filo ! Effectivement, selon nos centres d’intérêts certains objets peuvent être plus utiles que d’autres. C’est à chacun d’adapter selon ses besoins. Car le but du minimalisme reste avant tout de se simplifier la vie. Je classe la bouilloire dans les inutiles car elle peut être facilement remplacée par une casserole et son couvercle. Mais là encore, c’est à vous de décider si la vôtre vous est indispensable ou pas.
      Merci pour votre passage sur le blog. Et bonne continuation !

  4. Fanny

    Bonjour,
    Je suis tout à fait d’accord avec le fait que nous avons trop d’objet et qu’il est important de diminuer notre consommation inutile. Je pense toutefois que votre liste est trop personnalisé et un peu « judgamental ». Si on a en effet tendance à voir trop de gadgets dans la cuisine, une bouilloire ou un micro-ondes sont loin d’entrer dans cette catégories pour beaucoup de personnes. Une sécheuse aussi peut ne pas être un objet indispensable lorsque l’on a une maison avec un jardin ou une grande terrasse, mais lorsqu’on vit dans un petit appartement, avoir ses pyjamas, serviettes ou surtout ses draps étalés partout dans l’appartement n’est pas très agréable. J’essaye moi-même d’être plus minimaliste (exit les presses biscuits en forme de chats) et je lis beaucoup de conseil à se sujet mais je trouve que votre liste comportait un peu trop de jugement et manquait peut être d’un peu de considération pour les différents modes de vie des lecteurs. Ça serait peut-être plus agréable (et moins culpabilisant!) si vous expliquiez votre point de vue plutôt que de déclarer votre opinion comme une vérité universelle? 🙂

    1. Bonjour Fanny,
      C’est toujours un plaisir de pouvoir discuter sur le sujet, merci de votre commentaire.
      Comme je l’ai précisé en introduction, cet article est le fruit de mon expérience. Il est donc totalement partial et fonction de mon mode de vie ^^.
      Cette liste est une proposition (en aucun cas un mode d’emploi à suivre à la lettre) dans laquelle chaque lecteur pourra glaner quelques idées en fonction de ses besoins et de ses envies. Et elle s’inscrit dans une série d’autres articles sur le minimalisme (19 à ce jour), dans lesquels vous trouverez d’autres idées et réflexions.
      Je trouve très intéressant que vous parliez de jugement et de culpabilité. Mon but n’est bien entendu pas de vous faire culpabiliser. Bien au contraire.
      Libère ta Vie est un blog de développement personnel, dans lequel le minimalisme est un outil pour apprendre à se connaître. Et puisque vous évoquez la culpabilité, je saisis l’occasion pour ouvrir la réflexion sur le sujet.
      Bien souvent, ce que nous reprochons aux autres (quel que soit le sujet) reflète ce que nous nous reprochons à nous-même, généralement de façon inconsciente. C’est donc en toute bienveillance que je vous invite à vous interroger sur l’idéal que vous voulez atteindre grâce au désencombrement et à votre niveau de satisfaction actuel par rapport à cet idéal. Là encore, le but n’est pas de culpabiliser mais bien de prendre du recul, de vous féliciter des efforts déjà faits (adieu les presses biscuits en forme de chat ^^) et d’avancer à la manière et au rythme qui sont les vôtres.
      Je vous souhaite une très bonne journée et vous souhaite la bienvenue sur Libère ta Vie 🙂

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont signalés par une*